Lorsque vous échangez avec d’autres dirigeants de PME, beaucoup d’entre eux ont constitué une société holding. Et vous ? Vous n’avez pas encore franchis le pas ?

Que peut vous apporter une société holding ? Des frais fixes supplémentaires ? Ou un outil de gestion intéressant ? Mais votre activité s’y prête-t-elle ? Peut-elle répondre à l’un de vos besoins ?

HOLDING ? HOLDING ? QU’EST-CE QUE CELA SIGNIFIE AU JUSTE ?

« Holding », encore un anglicisme ! « to hold » signifie détenir. Donc une holding détient des participations dans d’autres sociétés. Transposer en français, il s’agit d’une « société mère », d’une « société tête de groupe ».

Mais une société holding peut être « passive », « active », voire « animatrice » ! Comment s’y retrouver en quelques mots ?

Une holding passive n’a pas d’autre mission que celle de détenir les titres d’une ou de plusieurs sociétés d’exploitation ou sociétés civiles immobilières par exemple. Elle perçoit en contrepartie les dividendes lorsque les filiales décident de procéder à une distribution.

Une holding active, quant à elle, voit son rôle de mère se concrétiser par des prestations de services (administratifs, financiers, informatiques, etc) rendues à ses filiales.

Une holding animatrice enfin, a un rôle stratégique qui peut s’ajouter à la mutualisation des services. Elle définit la politique générale du groupe, mise en œuvre ensuite par les filiales.

DU RECOURS NATUREL AUX SOCIETES HOLDING….

Ces bases étant posées, pourquoi recourir à une société holding  ?

L’utilisation naturelle de la société holding concerne deux cas. Le premier est la reprise d’entreprise. Vous souhaitez racheter une société à un dirigeant qui part à la retraite ? La holding est l’outil idéal puisqu’il vous permet de ne pas recourir à un emprunt personnel. La holding, passive dans ce cas, emprunte auprès d’un établissement bancaire. Vous sécurisez votre patrimoine personnel (sous réserve d’une caution personnelle) et la banque aura, quant à elle, une visibilité annuelle sur les comptes de la holding.

Le deuxième cas est celui d’un véritable groupe de société. Avec le temps et le développement de votre activité, vous avez racheté deux entreprises, puis trois. Le comptable salarié de votre entreprise initiale tient les comptes de toutes les structures, de même que pour votre responsable RH. Constituer une holding active permet de faire remonter la direction et les services supports au sein d’une société holding et de facturer une partie de leur salaire aux filiales, en fonction du temps passé sur chaque structure par exemple.

AUX UTILISATIONS EFFICACES MAIS….PLUS DELICATES A METTRE EN OEUVRE

Oui, mais voilà, le recours à la société holding s’est généralisé pour des raisons fiscales et stratégiques. Dans certains cas, le dirigeant a constitué une holding alors qu’il n’a qu’une société d’exploitation et sa rémunération lui est versée par la société holding. Pourquoi pas ? Mais pas n’importe comment !!! Quelle prestation est rendue par la holding, et par le dirigeant ? Des prestations de direction ? NON ! Les juges annulent ces conventions ! Des prestations « techniques » (commerciales, financières…) ? C’est déjà mieux. De quels moyens dispose la holding pour rendre ses prestations ? Une convention de prestation de services a-t-elle été mise en place ? Une telle structuration doit être envisagée avec beaucoup de prudence pour échapper aux foudres de l’administration fiscale.

La holding est pour autant un outil stratégique très intéressant. Au lieu de vous versez une rémunération trop importante et donc fiscalisée à l’impôt sur le revenu, pourquoi ne pas la diminuer et faire remonter des dividendes au niveau de la holding ? Cela permet de générer de la trésorerie afin de réaliser des investissements : rachat de société, investissements immobiliers… C’est également un outil intéressant en termes de transmission d’entreprise, de préparation de la retraite, etc..

Vous l’aurez compris, la société holding peut constituer, selon votre situation, un outil adéquat, le couteau-suisse du dirigeant en quelque sorte. OUI MAIS…. La mise en place d’une société holding ne s’improvise pas. Elle se réfléchit, s’anticipe, en fonction de VOTRE situation, de VOS besoins, du fonctionnement de VOTRE entreprise. Rien d’insurmontable, simplement une mise en œuvre pas-à-pas qui nécessite de se poser les bonnes questions, d’éviter l’artifice et, au contraire, de donner à la holding la consistance nécessaire en fonction de la configuration choisie.

Alors, prêt à vous pencher sur l’opportunité pour vous d’une société holding ?

Share This